Le stress


Pour appréhender la notion de stress, je vais d'abord


vous donner une définition, puis voir dans un second temps, quelles sont les réactions physiologique et psychologique, pour pouvoir par la suite déterminer quelle meilleure conduite adopter face à celui-ci.

Le stress est une réaction d'adaptation de l'organisme pour maintenir l'équilibre de l'état intérieur, ce que l'on appelle l'homéostasie.

Pour aborder sa description au niveau physiologique, nous allons parler du modèle de Seyle, qui est une base de compréhension de son mode de fonctionnement2.

, mais qui n'est pas une règle générale, car la réponse au stress va aussi dépendre d'autres facteurs, comme la façon d'appréhender la situation , ce que nous verrons en seconde partie. Donc d'après le modèle de Seyle, il y a trois phases dans la réaction d'adaptation de l'organisme :

-la première, est la phase d'alarme, lorsque l'élément stressant va survenir.

-la deuxième est la phase de résistance, qui va nous permettre de pouvoir gérer l'élément stressant et donc de rétablir un équilibre physiologique.

Mais lorsque la situation stressante perdure, généralement au-delà de trois mois, nous allons rentrer dans la phase d'épuisement. C'est dans cette troisième phase que nos capacités d'adaptation vont être surchargées et que vont apparaitre des problèmes de santé comme des insomnies, des carences en vitamines et minéraux, de l'hypertension, des maux de ventre, etc....

Maintenant que nous avons décrit les réactions physiologiques du stress, nous allons voir comment nous nous comportons d'une façon générale au niveau psychologique.

Nous avons deux façons d'évaluer les évènements déclenchants du stress:

-soit positivement, ce qui déclenche des émotions positives, comme par exemple lors de challenges,

-soit négativement, ce qui déclenche des émotions négatives, lors par exemple de menace physique et/ou psychologique.

En partant de cette évaluation, on va pouvoir orienter nos actions dans le but de faire baisser ce stress, de 2 façons principales:

-premièrement, on peut orienter nos actions sur le problème, c'est-à-dire que nous allons chercher à modifier la situation en faisant des plans d'action, des recherches d'informations ou autres, ayant pour objectif soi-même, la situation ou les autres.

-deuxièmement, on peut orienter nos actions sur les émotions, c'est-à-dire que nous allons essayer de calmer la tension émotionnelle provoquée par la situation par exemple en l'évitant, en se divertissant, en en parlant, etc...

On peut donc voir que ces deux stratégies ont leurs avantages, mais que pour un effet sur du long terme, il sera préférable d'orienter nos actions sur le problème et non sur l'émotion. Les orienter sur l'émotion peut être bénéfique sur le moment, le temps d'appréhender la situation.

C'est là où le coaching peut vous être d'une certaine utilité, pour arriver à définir vos stratégies et à orienter vos actions dans le but de dépasser ou de mieux appréhender cette situation. Pour que vous puissiez retrouver un certain sentiment de contrôle sur ce qui vous arrive et ainsi de rétablir l'équilibre physiologique de votre corps et donc de le préserver.

#chafiacoaching #coach #chafia #stress #chafiafr

0